Un projet territorial partagé !

 

 

 

Le Conseil de la Communauté de communes de Saint-Dizier, Der & Blaise a adopté les statuts de la future Communauté d’agglomération. Effective depuis le 1er janvier 2014, elle a pour objectif l’attractivité du territoire et le développement économique.

Une Communauté d’agglomération en 2014 constitue une nouvelle étape déterminante pour la prise en charge de projets structurants sur le territoire.

La communauté d'agglomération compte 39 communes réparties sur les départements de la Haute-Marne et de la Marne. Elle représente une population de près de 45 000 habitants et a pour ville centre Saint-Dizier.
Les communes de l'agglomération Saint-Dizier, Der et Blaise : Allichamps, Ambrières, Attancourt, Bailly-aux-Forges, Bettancourt-la-Ferrée, Brousseval, Chancenay, Domblain, Dommartin-le-Franc, Doulevant-le-Petit, Eclaron-Braucourt-Sainte-Livière, Fays, Hallignicourt, Hauteville, Humbécourt, Landricourt, Laneuville-au-Pont, Louvemont, Magneux, Moëslains, Montreuil-sur-Blaise, Morancourt, Perthes, Rachecourt-Suzémont, Saint-Dizier, Saint-Eulien, Saint-Vrain, Sapignicourt, Sommancourt, Troisfontaines-l'Abbaye, Troisfontaines-la-Ville, Valcourt, Vallerest, Vaux-sur-Blaise, Ville-en-Blaisois, Villiers-en-Lieu, Voillecomte, Vouillers, Wassy.

 

 

La ville de Saint-Dizier : un partenaire incontournable

 

 

« Les associations au cœur des programmes » : titre d’un article du Journal de la Haute-Marne du 1er mars 2014. Monsieur François Cornut-Gentille affirme dans cet article : « L’idée, ce serait donc d’avoir un pôle administratif qui permette de décharger les associations de certaines actions », « Notre devoir est d’être exigeant avec les associations. (…). Il faut être un partenaire exigeant. Si le projet est intéressant, on ne se contente pas de donner de l’argent. On fournit également une aide, des supports de communication, du matériel, etc… ».

« Améliorer le quotidien des Bragards » : Ensemble pour Saint-Dizier, c’est à dire, soutenir les efforts pour que chacun puisse pratiquer un sport, celui de son choix et à son rythme.

Notre association souhaite s’inscrire en collaboration avec la Municipalité de Saint-Dizier dans une démarche de projet active et partagée. Notre but est de créer une synergie, une complémentarité et un cadre de partenariat entre les objectifs des différents acteurs du Handball sur le territoire de référence : l’Agglomération Saint-Dizier.

Ce projet fédérateur nécessite la collaboration active de tous pour qu’il soit partagé et mobilisateur.

Nous nous employons à former des jeunes joueuses et joueurs afin qu’ils deviennent les fers de lance de la prochaine génération de handballeurs du nord haut-marnais, à ce jour de nombreux joueurs issus du C.O. Saint-Dizier HB évoluent dans plusieurs championnats régionaux et nationaux notamment Kader RAHIM (international) qui a rejoint l’USAM Nîmes Gard handball (accédant en division 1 LHN) et son frère Yacine RAHIM qui lui est dans l’effectif de l’ASPTT grand Nancy handball (proD2).

Notre volonté est de permettre à tous ces jeunes de pouvoir pratiquer ce sport mais aussi de poursuivre cette formidable aventure sportive et humaine. Nous vous proposons d’associer l’image de Saint-Dizier Agglomération à celle d’une association qui gagne et qui a de nombreuses valeurs. Notre souhait est de nous inscrire dans la durée.

 

 

 

 

La Région : S’inscrire dans un projet territorial Champardennais

 

Nous nous inscrivons dans une dynamique de projets à valeur territoriale : « un seul but : Construire, pour nos Jeunes, le Handball de demain ! ».

 

Ce projet territorial est un projet commun afin de communiquer, de mutualiser, de partager et d’échanger. Son développement passe par des objectifs concrets :

 

• Développer la pratique féminine.
• Diversifier les pratiques.
• Adapter les compétitions de jeunes.
• Créer et pérenniser l’emploi.

 

 

Notre projet sportif local est axé sur des objectifs

 

 

1. Travailler avec les directrices et directeurs des écoles afin de pouvoir présenter le handball et le club aux élèves : Réforme des rythmes scolaires.

2. Développer la pratique du handball féminin en commençant par les catégories des plus jeunes.

3. Mettre en place une politique de formation à l’arbitrage et à l’encadrement chez les jeunes.

4. Accéder aux phases régionales, et même nationales.